<h1>Gabon : les principaux foyers de la maladie du sommeil dans la zone CEMAC</h1> <a href="/" title="Omar Bongo Ondimba : Président du Gabon">Omar Bongo</a> | <a href="/parcours-politique-omar-bongo.php" title="Parcours politique d'Omar Bongo">Parcours politique</a> | <a href="/politique-gabon.php" title="Vie politique au Gabon">Vie politique</a> | <a href="/famille-bongo.php" title="Vie familiale du couple présidentiel gabonais">Vie familiale</a> | <a href="/presidence-gabon.php" title="Cabinet présidentiel gabonais">Cabinet présidentiel</a> | <a href="/gouvernement-gabonais.php" title="Gouvernement gabonais">Gouvernement</a> | <a href="/discours-declarations-omar-bongo.php" title="Discours et déclaration du président Omar Bongo">Discours et déclaration</a> | <a href="/unite-nationale-gabon.php" title="L'unité nationale au Gabon">L'unité nationale</a> | <a href="/transgabonais.php" title="Réseau ferroviaire transgabonais">Transgabonais</a> | <a href="/infrastructures-gabon.php" title="Infrastructures du Gabon">Les Infrastructures</a> | <a href="/agriculture-gabonaise.php" title="Agriculture gabonaise">Agriculture</a> | <a href="/energie-gabon.php" title="Secteur de l'énergie au Gabon">Energie</a> | <a href="/situation-sociale-gabon.php" title="Situation sociale au gabon">Social</a> | <a href="/culture-gabonaise.php" title="Culture gabonaise">Culture</a> | <a href="/communaute-economique-afrique-centrale.php" title="Solidarité régionale au gabon">Solidarité régionale</a> | <a href="/foret-tropicale-gabon.php" title="Forêt tropicale gabonaise">Forêt</a> | <a href="/transports-gabon.php" title="Transports au gabon">Infrastructures</a> | <a href="/exploitation-bois-gabon.php" title="Secteur du bois au Gabon">Bois</a> | <a href="/education-gabon.php" title="L'éducation au gabon">L'éducation</a> | <a href="/parcs-nationaux-gabon.php" title="Parc nationaux gabonais">Parcs nationaux</a> | <a href="/ressources-naturelles-gabon.php" title="Ressources naturelles du Gabon">Ressources naturelles</a> | <a href="/telecommunications-gabon.php" title="Secteur des Télécommunications au gabon">Télécoms</a> | <a href="/tourisme-gabon.php" title="Tourisme au gabon">Tourisme</a> | <a href="/travaux-publics-gabon.php" title="Travaux publics au gabon">Travaux publics</a> | <a href="/environnement-gabon.php" title="Environnement au Gabon">Environnement</a> | <a href="/diplomatie-afrique-centrale.php" title="Relations internationales avec l'Afrique centrale">Afrique centrale</a> | <a href="/situation-gabon-afrique.php" title="Relations internationales avec l'Afrique">Afrique</a> | <a href="/relations-gabon-france.php" title="Relations internationales entre le Gabon et France">Europe</a> | <a href="/relations-internationales-gabon.php" title="Relations internationales entre le Gabon et le reste du monde">Dans le reste du monde</a> | <a href="/articles-omar-bongo.php" title="Revue de presse sur Omar Bongo Ondimba">Articles de presse</a> | <a href="/interviews-omar-bongo.php" title="Entretient avec Omar Bongo Ondimba">Interviews</a> | <a href="/contacter-president-gabon.php" title="Contacter le Président du Gabon Mr Omar bongo Ondimba">Ecrire au Président</a> |
«    DECEMBRE 2006     »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Pour visualiser les vidéos du Président, Cliquez-ici
   
  + Résultats des élections
  + Lettres de Félicitations
  + Galerie de la campagne
Accueil    >    Actualité des Institutions   >   Actualités
Gabon : les principaux foyers de la maladie du sommeil dans la zone CEMAC
 

Les experts des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont entamé lundi à Libreville un séminaire de deux jours sur la lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine (THA) encore appelée ‘‘maladie du sommeil''. La rencontre est organisée par l'Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC).


Selon le programme national de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine (THA), la population à risque est estimée à plus de 65 000 personnes sur une population estimée à 17 millions d'habitants.

La rencontre de Libreville s'inscrit dans le cadre de l'éradication de cette maladie d'ici 2015, selon une recommandation de l'OMS. La trypanosomiase humaine africaine, en recrudescence, est une maladie parasitaire sévissant à l'état endémique dans certaines régions d'Afrique noire. Elle est due à des trypanosomes du groupe Brucei, transmise par la piqûre de certaines mouches (glossines ou mouches tsé-tsé), et caractérisée cliniquement par l'apparition d'une méningo-encéphalite diffuse, d'évolution spontanée toujours mortelle.

Considérée comme une maladie oubliée, la Trypanosomiase humaine africaine affecte quasiment tous les six pays de la CEMAC mais à des degrés différents. Elle est endémique au Congo Brazzaville. En Centrafrique, elle est considérée comme un véritable problème de santé publique. Les efforts d'éradication de la maladie ont donné des résultats positifs au Gabon, en Guinée équatoriale et au Cameroun, selon les experts de l'OCEAC. Au Gabon il existe un principal foyer. Noya situé à cheval entre les départements du Komo Mandah et de la Noya dans l'Estuaire (nord). La population exposée estimée à 26 953 sur un total d'1,5 million d'habitants.


« La rencontre doit aboutir à la mise en place d'un vaste programme sous régional de lutte contre la THA en Afrique centrale », a déclaré le Secrétaire général de l'OCEAC, Jean Jacques Moka dans son discours d'ouverture.

La ministre gabonaise de la santé Paulette Missambo qui a présidé la cérémonie d'ouverture de ce séminaire s'est déclarée optimiste sur les possibilités d'éradiquer cette maladie. Elle a appelé les bailleurs de fonds à soutenir le programme qui sera adopté à Libreville dans cette perspective.


Selon l'OMS 55 millions de personnes vivent dans des régions rurales exposées aux tsé-tsé, mouches responsables de la maladie. Chaque année, 250 000 à 300 000 personnes sont touchées par la trypanosomiase africaine. En l'absence de soins, la mort est inéluctable.