Lundi 23 Juin 2008 Vous �tes sur : Accueil > A l'International
En Afrique

� Tant que nos hommes politiques ne d�passeront pas le r�flexe r�trograde de la solidarit� ethnique qui devrait passer apr�s la solidarit� nationale, voire continentale, l'avenir de l'Afrique est pr�occupant. �


Profond�ment gabonais, Omar BONGO ONDIMBA d�fend aussi l'id�e d'une Afrique forte, unie. Il oeuvre activement dans ce sens, notamment en tant que m�diateur lors de la r�solution des conflits. Tout en consacrant l'essentiel de ses efforts � l'am�lioration des conditions de vie des gabonais, Omar Bongo s'est attach� � d�velopper la coop�ration entre le Gabon et le reste du Monde. Diplomate averti, le Pr�sident re�oit r�guli�rement de nombreuses personnalit�s, contribuant au rayonnement international que conna�t Libreville. De nombreux sommets y sont d'ailleurs organis�s. Omar Bongo effectue aussi de nombreux voyages et s'affirme comme l'un des dirigeants africains les plus �cout�s, au sein de l'ONU, de l'Union Africaine, du FMI ou de la Banque Islamique de D�veloppement par exemple.

Omar Bongo r�ve d'une Afrique unie. Il ne m�nage d'ailleurs pas ses efforts pour trouver des solutions aux nombreux conflits qui secouent r�guli�rement le continent. Grand admirateur de F�lix Houphou�t-Boigny, c'est tout naturellement qu'il prend le relais de son action � sa disparition et il n'est pas un conflit en Afrique qui n'ait requis ses talents de m�diateurs. On notera son implication dans la r�solution des conflits angolais, tchadien, congolais, za�rois entre autres, ou encore son implication au sein de l'OUA lors du diff�rend survenu en juillet 1977 entre les �tats membres. Omar Bongo s'est d'ailleurs impos� comme l'un des artisans de la nouvelle Union Africaine.
� L'Afrique a besoin plus que jamais de d�mocratie, certes, pour r�pondre aux aspirations profondes de la population, mais la d�mocratie ne signifie rien si les peuples n'ont pas l'essentiel, le minimum vital pour vivre. �