Jeudi 10 Avril 2008 Vous �tes sur : Accueil > Ses Dossiers
Travaux public

�TAT DES LIEUX

Le d�ploiement d'infrastructures de transport constitue depuis 1992 un axe prioritaire.

Le secteur secondaire dont les TP constituent la composante majeure, repr�sente 11 % du PIB gabonais (secteur primaire : 46% / secteur tertiaire : 43%).

Actuellement, les efforts se concentrent � hauteur de 70 % sur les travaux d'infrastructures (routes, terrassements et entretien routier) et � 30 % pour les travaux de b�timent et annexes.

Le r�seau routier
Afin de respecter les objectifs de la construction et d'entretien des infrastructures routi�res, le r�seau est privatis� � 70%.
R�seau routier : 9 170 km de routes dont 936 km sont bitum�es et 7 600 km en lat�rite.

3 015 km sont class�s routes nationales,
1 528 de km routes provinciales,
834 km de routes d�partementales,
571 km de routes non class�es,
900 km environ de pistes saisonni�res.
Deux axes routiers majeurs :

Nord-Sud, soit 870 km avec prolongement au nord vers le Cameroun et au sud vers le Congo,
Est-Ouest, 774 km permettant la liaison, � l'est, avec le Congo.
Int�gration d'un service Environnement dans le Minist�re des TP.

AMBITIONS

Les objectifs du Programme d'Am�nagement du R�seau Routier (PARR) sont :

Soutenir le d�veloppement de l'activit� �conomique par la desserte des zones de production,
Renforcer les liaisons avec les autres pays de la r�gion,
R�aliser une meilleure int�gration des diff�rents modes de transport,
Favoriser les �changes entre les diff�rents centres de peuplement.

Axes routiers strat�giques du Gabon

Le d�veloppement des axes routiers constitue une priorit� dans le cadre du programme d'am�nagement du territoire (investissement estim� � 50 milliards de FCFA).
Aujourd'hui, tous les chefs-lieux de provinces, � l'exception de la presqu'�le de Mandji (Port-Gentil), sont accessibles par la route. L'axe Franceville-Kabala est strat�gique : il traverse la R�publique Centrafricaine et longe la for�t du Congo � la fronti�re gabonaise.

ACTEURS

Ce secteur d�pend � 75% de la commande publique.

Les autres clients �manent :

du secteur tertiaire : SEEG (Soci�t� d'�lectricit� et d'Eau du Gabon), OPRAG (Office des Ports et Rades du Gabon), ADL (A�roport de Libreville), Transgabonais (transport ferroviaire), Gabon T�l�com.
et du secteur secondaire : entreprises p�troli�res, mini�res et foresti�res.

Le secteur est organis� autour d'une dizaine d'entreprises importantes :

SOGEA (groupe Vinci)
SOCOBA-EDTPL (groupe Vinci)
SATOM (groupe Vinci)
COLAS (filiale Bouygues)
DRAGAGES (filiale Bouygues)
SOCOFI (soci�t� locale propri�taire libanais)
CUBIERTAS (soci�t� espagnole, au Gabon depuis 1996)
VIBEC (soci�t� locale)
TAB (soci�t� locale)
COBEC (filiale d'une soci�t� publique chinoise).
Quatre entreprises ont un chiffre d'affaires sup�rieur � 20 milliards de FCFA. Six d'entre elles ont un chiffre d'affaires inf�rieur � 2 milliards.
Les PME repr�sentent une concurrence importante dans le domaine de la construction priv�e.

OPPORTUNIT�S

Les investisseurs fran�ais, am�ricains ou chinois sont d�j� bien repr�sent�s.

Le partenariat dans ce secteur n�cessite de s 'orienter sur :

les axes � haute densit� de trafic,
les axes structurants int�grateurs et d�bouchant sur la cr�ation de p�ages.

1 - Am�nagements des routes :

Franceville-L�coni (95 km). Consoliderait l'int�gration de la r�gion,
L�coni-Kabala (27 km). Itin�raire qui assurera la liaison entre la voie ferroviaire (Franceville) et la voie fluviale (Mossako et fleuve Congo),
Alemb�-Mikouyi (302 km) permettra d'am�liorer les �changes entre Libreville et le Sud-Est du Gabon,
Fougamou-Mouila (109 km). Itin�raire structurant qui s'int�gre dans l'axe Nord-Sud,
Libreville-Nsil� (105 km). Art�re principale vers l'int�rieur du pays,
Pont-Octra-Port Owendo (10 km). Axe routier qui rendrait la circulation des produits fluides plus s�rs,
Axe Libreville / Bifoun. Mise en concession pour fort d�bit de circulation. Cet axe est le seul qui dessert le Nord, le Sud et l'Est du Gabon.

2 - Entretien des infrastructures routi�res :

3 000 km de routes � entretenir chaque ann�e comprenant 800 km de route bitum�e. Les programmes d'entretien du r�seau routier concernent chaque ann�e 8 820 km.

3 - Formation :

Accords avec le Maroc, la France, le Canada, les USA, l'Allemagne pour d�velopper la formation des ing�nieurs.