Jeudi 10 Avril 2008 Vous �tes sur : Accueil > Le Pr�sident
Sa vision

« Le chant du depart »

Mes chers Compatriotes, Gabonaises, gabonais,

Le 21eme siecle n'est-il pas celui de l'epanouissement des individus ? Il faut donc adapter le Gabon a la realite des defis du moment pour que les Gabonais aient leur place dans une societe mondialisee.

« Construire ensemble le Gabon du futur », voila a present notre ambition.
Plus qu'un slogan, il s'agit pour moi de mettre tres rapidement au point un programme d'actions pour l'avenir. Son objet principal sera de changer la vie de nos populations, qui aspirent a plus de bonheur et de mieux-etre. J'ai compris qu'il est temps d'ouvrir une troisieme etape dans la construction de notre pays, avec la ferme conviction de le mener ensemble a plus de prosperite, de justice sociale, a plus de grandeur, a plus de rayonnement dans une democratie apaisee.
Cette nouvelle periode doit etre, plus que par le passe, celles des actions concretes, des grandes realisations comme le furent celles des 30 premieres annees. Mais davantage qu'au cours de cette periode, nous devrons assurer une meilleure prise en charge du social, de la pauvrete et, comme je l'ai dit, de l'emploi.
Actions concretes, pour ma part je m'y suis deja engage. Les fetes tournantes que j'ai retablies, l'Usine de poisson, l'Unite de fabrication de medicaments, la Diversification de l'economie gabonaise entamee dans le secteur de l'ecotourisme, avec la creation de 13 parcs nationaux, ainsi que dans la transformation plus poussee de nos produits sont la pour en attester.
Diversification aussi avec l'elaboration du plan global d'exploitation de nos richesses, autres que le petrole. Ce plan va nous permettre de conquerir de nombreux marches et de trouver de nouveaux partenaires. Je pense notamment a l'exploitation du fer de Belinga, au doublement de notre production de manganese avec l'ouverture de nouveaux gisements a Franceville et Okondja. Je pense egalement au niobium, au diamant, a l'or dont les indices prometteurs attirent deja de nombreux hommes d'affaires et des multinationales pour leur exploitation programmee.
Les grands travaux a venir : construction de deux bretelles du chemin de fer vers Belinga et vers Santa Clara, du port mineralier de Santa Clara, viendront consolider nos infrastructures et permettront l'exploitation du gisement de fer de Belinga.
Le nouvel aeroport de Libreville a Malibe, la Zone franche de l'ile Mandji viendront stimuler davantage notre developpement economique et assurer davantage notre ouverture sur le monde.
Autant de chantiers, de projets qui constituent un nouveau pari, une nouvelle epopee pour notre pays, a l'instar de celle du Transgabonais, avec tout l'impact que cela a eu sur l'economie, l'emploi et le social.
C'est pourquoi j'ai souligne les points forts de notre pays. C'est pour cela que je vous demande une fois encore, d'etre vigilants, de faire attention a tout ce qui se fait dans notre pays. Il faut eviter tout ce qui peut nous diviser, mais accepter tout ce qui peut nous rassembler. C'est dans ce contexte , ce contexte seul que nous ferons le bonheur de notre pays.
C'est cela, mes chers compatriotes, que j'appelle « Construire ensemble le Gabon du futur » qui doit ouvrir la voie a un Gabon meilleur.
C'est fort de cet espoir, fort de ce que nous allons faire demain, du « chant de depart » que nous entonnerons ensemble, que je termine en disant :

Vive la Republique ! Vive le Gabon !
Dieu benisse le Gabon

Ecoutez l'hymne Wa Boya